Informations Entreprise septembre 2021 – Transactions viticoles, la discrétion en plus!

Date de publication : 28 septembre 2021

Paru dans Informations Entreprise N° 180 Septembre / Octobre / Novembre 2021, découvrez cet extrait de l’interview dAdam Dakin sur les transactions viticole.

TRANSACTIONS VITICOLES, LA DISCRÉTION EN PLUS !

Cibles du remploi, les domaines viticoles profitent depuis plusieurs années d’une attractivité sans égale dans l’hexagone. Français néophytes ou issus de la filière viti-vinicole, étrangers passionnés ou en quête de « Trophy assets » : les profils sont au moins aussi nombreux que les opportunités ! Permettre d’acquérir en toute discrétion, la spécialité d’Adam Dakin, fondateur de Wine Objectives.

EN 2008, Brad Pitt achète avec son ancienne épouse Angelina Jolie la propriété de Miraval à Correns, spécialisée dans la production de rosé. Quelques années plus tard, son ami George Clooney acquière l’un des domaines voisins, Le Canadel.

Le remploi

Si ces anecdotes illustrent à merveille l’attrait des domaines viticoles, d’autres raisons beaucoup plus pragmatiques peuvent également expliquer cet enthousiasme. Derrières les innombrables acquisitions observées, conditionnées sans nul doute par une passion pour les vignobles français, se cache en effet une autre volonté : profiter du dispositif de remploi, qui permet aux actionnaires s’étant dessaisis de leurs titres de figer le montant de la plus-value imposable et d’en reporter l’imposition.

« Le remploi s’avère bien évidemment être un argument de poids lorsque l’on adresse le sujet des acquisitions viticoles. Concrètement, lorsqu’un chef d’entreprise cède les titres de sa société, il devient du même coup imposable sur la plus-value réalisée. Ici, cette dernière est soumise au prélèvement forfaitaire unique de 30 %, auquel peut s’ajouter la contribution exceptionnelle sur les hauts revenus. Pour échapper à cette imposition, La stratégie consiste ici à apporter, en amont de la cession, ses titres à une société holding soumise à l’impôt sur les entreprises, dont le dirigeant aura le contrôle. Résultat ? La plusvalue constatée est placée sous un régime de report d’imposition… et c’est ici que le sujet des acquisitions viticoles entre en scène >> détaille pour nous Adam Dakin, fondateur de Wine Objectives.

Des Côtes de Provence au Roussillon en passant par la Côte-Rôtie, cet expert du secteur met ainsi à profit son savoir faire vieux de 25 ans afin d’accompagner l’ensemble des intéressés sur les divers processus qui incombe à l’acquisition de domaines viticoles.

De belles transactions

Résultat ? De somptueuses références, qui résument à elles seules la prédominance de Wine Objectives sur l’ensemble de sa région d’exercice.

Des exemples ? La dernière transaction liée au Château Nalys : 50 hectares de château Neuf du Pape vendus à la maison Guigal – ou encore, le Château d’Estoublon, acquis par Stéphane Courbit – sans compter le Château La Mascaronne, nouvelle propriété de Michel Reybier, etc.

« Au-travers de ces belles références, nous souhaitons désormais intensifier notre présence dans la région, et plus encore. Ainsi, notre équipe vient d’être renforcée par l’arrivée de Catherine Ott, issue d’une famille de vignerons provençaux historique. Son rôle ? Adresser spécifiquement le marché des transactions viticoles en Provence. Le Cabinet Wine Objectives amorce dans ce sens une nouvelle phase de développement. Fort de mon expérience récente dans les transactions ultra-confidentielles et exceptionnelles, nous mettons aujourd’hui naturellement l’accent sur les opérations de domaines viticoles hors pair » conclut finalement Adam Dakin.

Un expert discret

Fondée dans le but de servir la filière vitivinicole en répondant aux exigences d’une clientèle professionnelle et internationale, Wine Objectives profite d’un ADN singulier, conditionné par le prisme d’un fondateur passionné ! Travaillant depuis maintenant un quart de siècle dans l’industrie du vin, l’entrepreneur – diplômé d’une maîtrise en business et langues de l’Université de Strathclyde à Glasgow – offre à l’ensemble de sa clientèle un relationnel bâti autour du pourtour méditerranéen, générateur d’une prise en compte de l’ensemble des démarches inhérentes à l’acquisition ou à la cession d’entreprises et de domaines du secteur viti / vinicole.

Audit d’acquisition, évaluation de propriétés viticoles et d’entreprises du secteur, préparation à la transmission d’entreprise, recherche de financement / levée de fonds, établissement de dossiers prévisionnels, études juridiques et fiscales : une couverture totale, couplée à une discrétion sans faille qui a largement constituée sa réputation.

« La discrétion de nos actions est très appréciée par notre clientèle. Ainsi, nos missions de conseil sont dirigées par une tradition de confidentialité absolue, à travers une ambition de qualité de service et d’éthique. En ce sens, l’équipe de Wine Objectives s’appuie sur un savoir-faire sectoriel reposant sur la connaissance approfondie d’une filière complexe. Les missions de conseil pour lesquelles nos clients nous sollicitent induisent une parfaite discrétion. À ce titre, Wine Objectives s’engage donc à les accompagner dans la réalisation de leurs projets de cession dans la plus grande confiance, sans faire de bruit » continue le fondateur.

Découvrez également la biographie express d’Adam Dakin

  • 2014 : date de création du cabinet conseil Wine Objectives, spécialise des opérations de fusion acquisition et des transactions de grands domaines viticoles en Provence, dans la vallée du Rhône et en Languedoc 
  • De 1994 à 1995 : Vignobles James Herrick (Narbonne, Languedoc, France) : « Main de cave » pour la production de vin de marque monocépage sous l’étiquette James Herrick 
  • De 1995 à 1997 : Château Cissac (Médoc, Bordeaux, France) : Directeur des ventes à l’export – Développement « ex-nihilo » d’un service de courtage de vins Grand Cru. 
  • De 1997 à 1999 : Domaine Paretlongue AOC Cabardès (Languedoc, France) : Chef de cave en charge de la production, de la maturité des vendanges en passant par la vinification et l’élevage jusqu’à l’adaptation du produit au marché. 
  • De 1999 à 2014 : Agent immobilier pour les grands domaines viticoles du sud de la France (Montpellier, France)